Baptême : connaissez-vous réellement le rôle du parrain et de la marraine ?

Baptême : connaissez-vous réellement le rôle du parrain et de la marraine ?

S’il existait du temps des apôtres des personnes qui « amenaient un ami à Jésus » dans le baptême catholique, le rôle du parrain et de la marraine tel qu’on le sous-entend aujourd’hui trouve son origine aux alentours du VIIIe siècle. Depuis, avec l’arrivée du mariage laïc et le développement des familles mixtes, on a changé beaucoup de pratiques – mais ces deux personnes restent emblématiques dans la majorité des cas !

Le parrain et la marraine, deux personnalités pour accompagner l’enfant tout au long de sa vie

Tandis qu’ils offrent habituellement une médaille de baptême pour célébrer l’arrivée du nouveau-né, le parrain et la marraine ne se contentent pas de cadeaux de naissance pour assumer leur rôle. Ils sont considérés comme des personnes de confiance par les parents, et ils partagent souvent avec eux un lien très fort (familial ou amical).

ttt

https://pxhere.com/fr/photo/1349439

Dans la tradition catholique, le parrain et la marraine s’assurent que l’enfant est éduqué dans le respect des valeurs chrétiennes. Ils ont un rôle déterminant lors de la première communion et de la confirmation, entre autres.

Et lorsque l’on sort de toute considération religieuse, ces deux personnes deviennent simplement des acteurs bienveillants, qui doivent aiguiller l’enfant tout au long de son existence, en se montrant disponibles et à l’écoute.

Comment intervenir en tant que parrain ou marraine pendant le baptême ?

Le parrain et la marraine commencent généralement par offrir une médaille comme signe de protection à l’enfant, qu’il s’agisse d’un bijou religieux ou laïc. Ils conservent un rôle décisif tout au long du déroulement du baptême.

Par exemple, ils peuvent lire un discours ou un poème, chanter une chanson ou s’investir d’une quelconque façon pour souhaiter la bienvenue à l’enfant dans ce monde. C’est aussi une manière personnelle (et parfois poétique) de montrer son engagement, et son désir d’aider le bébé à devenir grand.

À l’église, quand on verse l’eau du baptême sur le visage de l’enfant, ce dernier est généralement porté par sa marraine, tandis que le parrain allume le cierge du baptisé.

Établir une relation privilégiée avec son ou sa filleul(e)

Libre à chaque parrain et chaque marraine de s’y prendre comme il le souhaite pour nouer une relation forte, basée sur la complicité et la confiance, avec le ou la filleul(e). Par exemple, quand il sera plus grand et qu’il voudra le conseil d’un adulte, l’enfant n’osera pas toujours demander à ses parents : il pourra alors s’adresser à son parrain ou sa marraine.

De même, cette personne peut devenir l’oreille attentive préférée de l’enfant, et ceci quel que soit son âge. Il n’est pas rare de voir des adultes encore très proches de leur parrain et de leur marraine, donc ne prenez pas ce rôle à la légère !

Commentaires fermés sur Baptême : connaissez-vous réellement le rôle du parrain et de la marraine ?

Comments are closed.

Leave a comment