Des petit fesses toutes propres

Des petit fesses toutes propres

Tant que bébé portera des Couches, il faudra le changer six à sept fois pas jour. Mais comment choisir le bon produit de toilette ? Tout d’abord, il est essentiel qu’il soit spécifiquement destiné aux nourrissons. La peau de bébé est fine et perméable, et elle constituerait une voie d’accès facile pour les agents chimiques présents dans les produits nettoyants pour adultes.

Seule exception, le savon qui a toutefois l’inconvénient d’abaisser le pH de la peau, et peut provoquer, chez certains, un dessèchement cutané. Mieux vaut un produit sans savon, au pH neutre, un savon surgras ou encore un savon au lait d’avoine, sous forme liquide ou solide. Si vous préférez utiliser un lait de toilette, pensez à bien le rincer ou, mieux, optez pour une formule sans rinçage.

On sèche soigneusement entre les plis

Dans tous les cas, quel que soit le produit adoptée, séchez soigneusement la peau de bébé, en particulier dans la peau de bébé, en particulier dans les plis où ne doit  subsister  aucun trace d’humidité. Les lingettes, qui ont longtemps  eu mauvaise réputation, peuvent aujourd’hui être utilisées au quotidien, tant les fabricants ont amélioré leurs formules. oubliez le talc, qui est non seulement inutile mais dangereux. En manipulant trop vigoureusement la boîte, vous risquez, en effet, de laisser des particules-qui sont à l’origine de graves affections pulmonaires-se répandre dans l’air et être aspirées par l’enfant. Par ailleurs, mélangé à l’urine, le talc favorise la macération dans les plis et peut être cause de problèmes cutanés.

Irritation et rougeurs du siège touchent plus d’un enfant  sur deux durant la première année. Elles s’expliquent par la fragilisation de l’épiderme, due au frottement des Couches bébé et à la macération des selles et des urine. Une hygiène insuffisante ou mal adaptée peut entretenir le phénomène, mais une diarrhée, une poussée dentaire ou une infection ORL sont le plus souvent en cause.

Habituellement sans gravité, l’érythème fessier risque toutefois de s’étendre et de se surinfecter en quelques jours, sil n’est pas correctement pris en charge. Dans ce cas, il faudra consulter un pédiatre. Généralement, quelques mesures simples suffisent. La priorité est de faire en sorte que la peau reste la plus sèche possible. Pour cela, changez ses Couches toutes les deux heures.

On laisse la peau de bébé à l’air libre

Laissez-lui aussi les fesses à l’air libre le plus souvent possible. Le reste du temps, fixez ses couches de façon lâche afin que l’air puisse circuler. Pendant quelques jours, il est évident qu’une alèse vous sera d’un grand secours. L’utilisation de couches en coton (vendues en pharmacie) jusqu’à la disparition des symptômes est une solution intéressante.

Au moment du change, nettoyez les fesses et les cuisses avec un fluide sans rinçage, ou un pain dermatologique que vous rincerez à l’eau tiède, ou encore avec des pulvérisations d’eau thermale enrichie en principes apaisants. Ensuite, séchez soigneusement la peau, sans frotter, mais en tamponnant délicatement avec une serviette en papier. Au besoin, utilisez votre sèche cheveux réglé sur froid ou tiède.

Si les rougeurs sont légères et peu étendues, utilisez une pommade spécifique “spéciale change” . Celle-ci isole l’épiderme du contact acide des urines et des selles, prévient le développement des bactéries et favorise la disparition des rougeurs et des irritations cutanées.

On protège avec une bonne couche de crème

Si les symptômes sont plus marqués, ou que la peau commence à suinter, appliquez sur les lésions deux ou trois fois par jour de l’éosine aqueuse en uni dose, puis recouvrez-les d’une bonne couche de pommade dite pâte à l’eau. Si les rougeurs réapparaissent, il faudra essayer une autre marque de couches (Couches Pampers sur 1001couches.com ) et utiliser de façon systématique une crème protectrice pour le change, surtout au coucher.

 

Commentaires fermés sur Des petit fesses toutes propres

Comments are closed.

Leave a comment